Pernes-les-Fontaines
+33 6 65707758
contact@tontoncoco.fr

Bienvenue dans mon univers vélo

Tonton Coco répare ton vélo - vélo voyage

Comment je suis devenu mécanicien cycle ?

Le vélo a le vent en poupe ! Proposer mes services de réparation de vélos à domicile était comme une évidence.

Mais faisons tout d’abord un petit retour dans mon enfance et tu comprendras un peu mieux mon histoire et tu sauras comment est né ce projet de réparation de vélos à domicile.

Prédestiné à être mécano vélo 😀

Petit, je me souviens du regard de mes parents posé sur nous trois. Et oui nous sommes triplés ! J’entends encore leur voix me murmurer : “Fais ce que tu aimes et donne-toi les moyens d’accomplir tes rêves”. Nous avions peu d’argent mais mes parents nous ont toujours donné beaucoup d’amour. Et aujourd’hui c’est l’ingrédient secret que je mets dans tout ce que j’entreprends.

Et de 1, et de 2 et de 3, les triplés 😀

A 14 ans, je commence la cueillette de fruits pour me payer une moto. C’est ainsi ma première petite fierté de jeune garçon : avoir mes premiers sous et être apprécié au travail. D’autant plus que j’étais rapide et que je me débrouillais bien.

tontoncocoreparetonvelo-tommy-cueillette-pommes
Cueillette de pommes

La décision du départ pour l’Australie

A l’âge de 20 ans, je pars en Australie avec pour seul bagage un mot en anglais “Hello”. J’étais nul ! Nous les frenchy, on n’est pas très doué pour les langues étrangères, c’est bien connu. Là-bas je travaille beaucoup, je ramasse des pommes avec mon frère jumeau dans des fermes et je bosse dans des entrepôts. Je me débrouille bien.

Mon expérience en Australie m’a permis de côtoyer beaucoup de monde et j’y ai d’ailleurs rencontré ma douce. Surtout cela m’a fait grandir très vite. Et je sais maintenant dire “Hey dude, what’s up?” et plein d’autres choses ! 😀

Le rêve australien continue, je m’exerce au surf, je visite les incontournables du pays comme l’Opéra House. Dans les terres rouges, j’aperçois des kangourous. Ces périples me laissent des souvenirs plein la tête !

Plus tard, je m’installe dans un appartement à Sydney que je partage avec douze personnes, tous venus ici pour le rêve australien. Dans cette colocation, il y a Ginette, le seul vélo de la maison. A cette période, je prends le bus pour aller au travail, je mets 2h ! Punaise le trajet est long. Ma copine, qui me voit galérer tous les jours pour me rendre au bureau, me propose d’acheter une bicyclette.

La décision est prise : j’achète un vélo et depuis le vélotaf est devenu mon dada et je me dis que c’est franchement pratique. Les 2 heures se transforment en 45 minutes pour aller travailler. C’est un gain de temps et d’argent énorme ! Et surtout, cela me garde en forme !

Je rentre dans mes Hautes-Alpes

De retour en France, je retourne vivre à Gap chez ma mère et j’aperçois un mec qui fait son déménagement avec son vélo en tirant une remorque. Je trouve cette démarche géniale ! Je prends alors mon téléphone et je propose à Sarah de faire notre premier voyage à vélo. Elle est partante, c’est chouette ! Après quelques voyages inscrits dans nos mollets, je décide de me former à la mécanique vélo. 

Mon diplôme de mécanicien cycle en poche, on part cette fois-ci faire le tour d’Europe à vélo. On visite des ateliers solidaires de vélos dans différents pays et ça me donne plein d’idées ! J’en ai toujours beaucoup, j’aime l’entreprenariat et j’aime me lancer dans des petits projets. Ces dernières années, ils tournent tous autour du vélo !

tontoncocoreparetonvelo-voyageavelo

Mon premier contrat en tant que mécanicien vélo

Quelque temps s’écoule après notre voyage, je dégote un super poste dans une société de location de vélos dans laquelle je fais rapidement mes preuves et je décroche mon premier CDI. J’y occupe le poste de technicien cycle. Je voyage beaucoup, je forme les guides à la mécanique vélo et je développe de superbes relations avec mes collègues et mes chefs.  

La vie se passe tranquillement quand soudain en mars 2020, le Covid fait son apparition et la situation bascule ! Je perds mon boulot et par conséquent je me retrouve à la maison. Je construis alors des meubles en bois mais j’aime particulièrement travailler dans le potager. La réparation des vélos pour des copains occupe aussi bien mes journées. En d’autres termes, j’optimise mon temps et réussis à créer pas mal de choses de mes mains.

En parallèle de toutes ces tâches, le projet de Tonton Coco répare ton vélo mûrit alors dans ma tête. Pour résumer, c’était peut-être l’opportunité pour moi de concrétiser un de mes rêves.

L’arrivée de Tonton Coco avec son vélo cargo

Avril 2021, du haut de mes 29 ans, je t’écris ce récit pour t’expliquer et te partager mon expérience d’auto-entrepreneur et je t’annonce ma nouvelle activité, en toute humilité : “Tonton Coco répare ton vélo”. Je me déplace sur mon vélo cargo et te propose un service simple, utile et rapide qui te fait gagner du temps. 

TontonCocoreparetonvelo-cargo

Pour finir, si cette petite histoire t’a plu alors tu sais ce qu’il te reste à faire.

Aime, partage, commente cet article et abonne-toi à mon blog et tu en sauras plus sur le choix de ce nom. C’est par là pour connaître la suite : https://tontoncoco.fr/2021/05/13/mais-dou-vient-le-nom-de-tonton-coco-happycyclingplanet/

Et avant tout merci pour ton soutien.

Article écrit par Tonton Coco

Pour me suivre sur les réseaux sociaux c’est ici : Tonton Coco répare ton vélo ou https://www.instagram.com/tontoncocoreparetonvelo/

Une réponse

  1. sarah dit :

    Sympa ton projet ! 😍 Merdouille mon chéri ! 💙

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *